Arrow Electronics

Arrow Electronics est un fournisseur mondial de produits, services et solutions destinés aux utilisateurs industriels et commerciaux de composants électroniques et de solutions informatiques pour entreprises, avec un chiffre d'affaires pour 2015 de 23,28 milliards USD. Arrow est un partenaire d'approvisionnement de plus de 100 000 fabricants d’équipement d’origine, de fabricants sous contrats et de clients commerciaux à travers un réseau mondial de plus de 460 sites dans plus de 85 pays.

 

Classée au Fortune 150 et employant 18.700 employés dans le monde, Arrow fournit des solutions technologiques à une large palette de marchés, y compris les télécommunications, les systèmes d'information, le transport, les applications d'électronique médicale, industrielle et de consommation.

 

Arrow fournit des services spécialisés et une expertise à travers le cycle de vie du produit. Pour ce faire, Arrow met entre les mains de ses clients la bonne technologie au bon endroit, au bon moment et au bon prix.

 

Arrow offre une valeur ajoutée extraordinaire à ses clients et fournisseurs, qui sont les meilleures sociétés technologiques au monde, en assurant leur connexion à travers ses services, qui sont leaders du secteur.

 

Arrow Electronics a été fondée en 1935 lorsqu'un magasin nommé Arrow Radio a ouvert sur Cortlandt Street, au cœur du Radio Row, dans le Lower Manhattan, le berceau de la distribution électronique. Arrow Radio, fondée par Maurice (« Murray ») Goldberg, vendait des radios d'occasion et des pièces de radio à des clients particuliers. Parmi les autres pionniers du secteur avec des entreprises à proximité, figuraient Charles Avnet et Seymour Schweber.

 

En 1968, Glenn, Green & Waddell, un partenariat formé par trois jeunes diplômés de la Harvard Business School, B. Duke Glenn, Jr., Roger E. Green et John C. Waddell ont pris la tête d'un groupe d'investisseurs privés qui a acquis une participation majoritaire dans Arrow. Avec Glenn Duke comme président, la nouvelle direction saisit l'opportunité de transformer le secteur de la distribution électronique. La vision stratégique de la société a été décrite dans son rapport annuel de 1969 :

 

Des opportunités majeures existent dans l'activité de distribution de produits électroniques principalement en raison de l'environnement concurrentiel fragmenté, dans lequel les ventes d'environ 1500 petits distributeurs représentent environ la moitié du marché total. Il semble probable que l'avenir appartient de plus en plus à quelques sociétés de distribution importantes, disposant des ressources financières, des directions professionnelles et des systèmes de contrôle modernes nécessaires pour participer pleinement à la phase de consolidation actuelle du secteur.

 

A l'aube des années 1970, avec 9 millions de dollars US de ventes annuelles liées à la distribution, Arrow est classé n° 12 au palmarès des distributeurs de produits électroniques américains. Avnet, n° 1 au classement avait 8 fois la taille d'Arrow.

 

Durant les années 70, en faisant l'acquisition de franchises clés de semi-conducteurs (dirigées par Texas Instruments en 1970) et en ouvrant des bureaux de vente dans plus de 20 villes américaines, Arrow s'est imposée inexorablement, faisant croître son activité de distribution de produits électroniques à un taux annuel moyen de 34 pour cent. À la fin de la décennie, les ventes de distribution de produits électroniques de la société s'élevaient à 177 millions de dollars US, établissant Arrow comme deuxième distributeur de produits électroniques du pays.

 

La stratégie de croissance agressive utilisée par Arrow pour asseoir sa prédominance sur le secteur a nécessité des injections massives de fonds de roulement. Pour ce faire, la société a eu recours à de fréquentes émissions publiques d'obligations qui ont donné lieu temporairement à des niveaux de dette anormalement élevés. Un capital de croissance supplémentaire a été apporté par l'acquisition en 1969 d'une vache à lait, Schuylkill Metals Corporation, une société de recyclage du plomb qui, une fois remplies ses fonctions, serait revendue en 1987.

 

Dans les années 1970, Arrow cessa également ses activités de vente au détail et inaugura le premier système informatique intégré en ligne et en temps réel de distribution de produits électroniques afin de fournir des positions d'inventaire de pointe et faciliter la saisie de commande à distance. Arrow réalisa en 1979 son introduction à la bourse de New-York, ainsi que l'acquisition de Kramer Electronics (historiquement le deuxième distributeur des États-Unis), la première acquisition majeure du secteur par la société, qui a ouvert l'accès à la plupart des principaux marchés dans l'ouest des États-Unis.

 

En 1980, un incendie dans un centre de conférence de l'hôtel causa le décès de 13 membres de la direction générale d'Arrow, dont Glenn et Green. Waddell prit la direction et, en 1982, recruta Stephen P. Kaufman, ancien associé de McKinsey & Company, pour rejoindre Arrow en tant que président de la division Electronics Distribution Division de la société. Kaufman succéda à Waddell en tant que PDG en 1986 et Président en 1994. 

 

Au cours de ses quasi deux décennies de service, Kaufman a été l'architecte de la consolidation ambitieuse d'Arrow dans le secteur de la distribution de produits électroniques aux États-Unis ainsi que de l'expansion pionnière de la société en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Sous la direction de Kaufman, Arrow a remodelé le paysage de la distribution de produits électroniques dans le monde entier, réalisant plus de 50 acquisitions de distributeurs de produits électroniques, dont des noms prestigieux tels que Ducommun (Kierulff), Lex (Schweber), Zeus, Anthem, Bell et Wyle (tous aux États-Unis), Spoerle (Allemagne), Silverstar (Italie) et CAL (Hong Kong et Chine). Kaufman a également entraîné la société vers la distribution nationale de produits informatiques commerciaux, initialement à travers son acquisition de Gates/FA Distributing. En ce début de 21ème siècle, Arrow a enregistré des ventes mondiales d'une valeur de 9 milliards : 6 milliards de dollars US dans la vente de composants électroniques et 3 milliards de dollars US dans les produits informatiques.

 

Kaufman abandonne la direction générale en 2000 et renonce à la présidence en 2002. Il est alors remplacé par Daniel W. Duval, membre du conseil d'administration d'Arrow depuis 15 ans. En 2003, William E. Mitchell, ancien président de la division Global Services de Solectron Corporation, rejoint Arrow en qualité de directeur général, avant de devenir président en 2006. Pendant les six années où Mitchell était chez Arrow, les ventes ont progressé jusqu'à atteindre 17 milliards de dollars US alors que la société augmentait le rendement de ses actionnaires, enregistrait une efficacité record de l'exploitation et réalisait 17 acquisitions.

 

Michael J. Long succède à Mitchell à la direction générale en 2009, puis à la présidence en 2010. Membre expérimenté de l'équipe dirigeante d'Arrow, Long avait rejoint la société en 1991 à l'issue de l'acquisition de Lex et avait occupé plusieurs postes de direction d'importance croissante avant de devenir directeur général. Depuis la nomination de Long, Arrow a réalisé plus de 35 acquisitions stratégiques, élargissant davantage ses composantes mondiales et ses entreprises de systèmes informatiques, projetant la société dans le domaine des communications unifiées et ajoutant la logistique inversée et la gestion de fin de vie utile aux services de cycle de vie des produits d'Arrow.

 

En 2015, Arrow s'est classée 131ème sur la liste Fortune 500 (basé sur les ventes de 2014 de 22,8 milliards de dollars US).

© MMXIX by United S.A.R.L. Tous droits réservés. Design & Development by United